Fibromyalgie : attention à la déficience auditive
Fibromyalgie : attention à la déficience auditive

Les troubles de l’audition sont souvent détectés par les proches de la personne atteinte, qui aura tendance à faire répéter ou à parler fort.

La fibromyalgie est une pathologie chronique, non grave, mais qui perturbe la vie quotidienne en raison des nombreux symptômes : troubles musculo-squelettiques, fatigue chronique, problèmes de mémoire et/ou de concentration, problèmes digestifs, déprime

Une moins bonne ouïe

Une étude norvégienne, réalisée sur plus de 40 000 personnes atteintes de fibromyalgie ou de troubles musculo-squelettiques, montre un lien entre ces troubles et la perte d’audition.

Fibromyalgie : attention à la déficience auditive

Ainsi, globalement les personnes souffrant de fibromyalgie ou de troubles musculo-squelettiques ont 4,5 % de risques supplémentaires de souffrir de déficience auditive par rapport aux personnes exemptes de ces symptômes.

Plus en détails, lorsque la douleur est généralisée, le risque de souffrir d’une déficience auditive s’accroît d’un peu plus de 3 %. Lorsque les douleurs musculo-squelettiques sont locales, le risque s’abaisse : il n’est plus que de 1,8 %.

Les chercheurs expliquent cette déficience par le fait que la fibromyalgie entraîne une modification générale de la sensibilité aux stimulis sensoriels.

Alors, si vous souffrez de fibromyalgie, faites surveiller régulièrement votre audition auprès d’un ORL.

Partager