Home A la Une À quelle fréquence courir pour progresser ?

À quelle fréquence courir pour progresser ?

14726
À quelle fréquence courir pour progresser ?
À quelle fréquence courir pour progresser ?
Ça y est, vous avez adopté le running, et êtes devenue accro à vos baskets. Envie de connaître la fréquence idéale des séances pour profiter des bienfaits procurés par la course à pied ? Et pour progresser ? Cosmo vous explique tout !
À quelle fréquence courir quand on débute ?
Le running est un sport exigeant qui sollicite le rythme cardiaque, les muscles et les tendons. Aussi, quand on débute le running, il ne faut pas chercher à vouloir aller trop vite, au risque de se blesser ou de se dégoûter !
La règle d’or à retenir est la progressivité et la régularité. Mieux vaut aller faire un footing de 20 minutes trois fois par semaine qu’une seule fois pendant 1 heure ! En courant régulièrement, vous habituerez votre coeur et votre organisme à l’effort exigé par la course à pied.
Commencez donc par des footings deux à trois fois par semaine en respectant toujours au moins un jour de repos entre chaque sortie.
D’une durée initiale d’une vingtaine de minutes, ces séances de running verront leur durée augmenter progressivement pour rapidement atteindre les 45 minutes, et ainsi vous ouvrir la porte des premières courses de 10 kilomètres !
À quelle fréquence courir pour progresser ?
Accro au running, vous ne souhaitez plus vous contenter de vos footings du dimanche, mais souhaitez progresser ? Il va alors falloir structurer davantage vos séances de running et augmenter la fréquence de vos entraînements.
Pour progresser en course à pied, vous allez mettre en place dans votre agenda trois entraînements par semaine.
Ces trois séances sont indispensables pour toute runneuse souhaitant progresser : une séance de fractionné pour travailler la vitesse, une séance à allure variée pour travailler différentes intensités au cours d’une même séance, et une sortie longue en endurance dont la durée variera selon votre objectif (10 kilomètres, semi-marathon, marathon).
Si votre planning le permet, intégrer une quatrième voire une cinquième séance est possible, mais pensez toujours à respecter une certaine progressivité au risque de vous blesser ou de vous fatiguer. À la moindre fatigue, levez le pied, et n’hésitez pas à décaler voire à supprimer votre séance.
Courir à la fréquence qui vous convient !
La course à pied a de nombreux bienfaits. Elle stimule le coeur, dessine la silhouette, permet de perdre du poids… Mais surtout, le running est un excellent moyen d’évacuer les tensions et de se libérer du stress.
La fréquence idéale pour courir est avant tout celle qui vous convient, celle qui s’intègre au mieux dans votre planning. Si vous n’avez pas d’objectifs en termes de compétition, écoutez votre corps, et allez courir quand vous en avez envie durant vingt, trente minutes, une heure ou deux heures !
L’essentiel est de prendre du plaisir dans ce que vous faites, et de faire de ce moment votre moment à vous, celui qui vous permet de vous libérer l’esprit. Restez cependant vigilante sur une pratique mal adaptée ou abusive, respectez des jours de repos, et profitez-en pour faire du vélo, marcher ou nager…
Partager